Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Argoran le Sam 20 Juil 2013, 10:54

Waaagh !

Voilà, voilà... Les modalités de notre concours étant définies, on peut y aller !!

The goblin war is ready to begin...



On attaque le premier point uniquement...

Jusqu'au 31/08, présentation du/des unités (montées, en cours de montage, début de peinture, etc.). Bref une belle photo de ce que vous allez faire, un joli fluff, des p'tits noms pour vos personnages/chef etc. Quelque chose de pas trop compliqué pour permettre à ceux qui partent en vacances de pouvoir en faire un minimum...

Vous indiquerez ici à la suite de ce message UNIQUEMENT l'état de votre projet concernant le premier point, à savoir :

1- Quelques photos.
2- le fluff de votre unité : comment elle s'intègre dans votre armée, pourquoi, leurs faits d'arme (bon, ils n'ont pas encore combattu, mais les gobz aiment bien motiver leur troupe en "dizan k'sé eux lé pluss' for !"), d'où ils viennent, etc.
3- Votre chef : idem que 2.
4- Leurs petits noms (juste les noms des figurines qui vous semblent importantes).

Si vous souhaitez nous laisser admirer votre travail en cours, postez son avancement dans vos sujets respectifs de la Créations gobz...

Et posez vos questions ici

Hop hop hop, c'est parti !!!!!!!!!!!!!!!



_________________
Zète un dmi 'chef gobz et zavé b'soin d'brut orcs, v'nez voir ici : Forum des Gueulards
avatar
Argoran
Saigneur gobz
Saigneur gobz

Masculin Nombre de messages : 1786
Age : 41
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  betazir le Dim 25 Aoû 2013, 14:54

Waaagh les sournois .

Bon plus qu'une semaine avant la fin de la première échéance  
Allez j'ouvre la voie , si ça convient pas Argoran que tu voyais ça différemment dit meu leu   .

Commençons avec le bout de flouffe :


Chef , chef qui cé ce gars ? Lé complétement maboul !
T’as pas toutafé tort  mon gars . cé splotch " la masse "  , Le chef des frelonniers   .

Il a toujours rêvé de voler , de chevaucher des dragons comme ces tapettes malodorantes aux oreilles allongées . Seulement entre rêver d’un truc et l’accomplir y’a une marge . Et pas une petite quand faut gripper sur l’échine d’un de ces gros lézards .

Aussi la fois où on a réussi à fabriquer  , une cataplongeur , " splotch " c’est porté volontaire pour le premier test . Faut avouer que moufette n’avait pas mégoter sur les champi’s dans la roteuse ce jour - là . Ca avait grandement facilité son volontariat .

C’est à ce moment , coup du sort pour les uns , destins pour les autres , vous vous attendiez à quoi pour certains .A peine fut il installé sur la rampe de largage , qu’ il se retrouva projeté dans les airs selon une trajectoire que nous qualifierons d’erratique .

On ne sait toujours pas si c’est une erreur des artilleurs , ou un défaut de fabrication , qui provoqua son départ intempestif . Toujours est -  il que le vol de " la masse " , ne fut stoppé que par une rencontre fortuite avec le plafond de la caverne .

J’entends encore quand j’y repense  ce >> SPLOTCH <<  étouffé . Suivit de la lente glissade collé à une stalactite du dit plafond .
Nous le suivions tous du regard en se demandant à quel moment il allait se décoller et réellement tomber .
Ce fut seulement quand il termina sa descente dans un nid de frelon  attaché à la stalactite qu’on réalisa qu’on ne verrait pas la fin de la chute .

Alors que pour le reste de la tribu il était bel et bien mort dévoré par les insectes volants . Il réapparu une semaine plus tard sur le dos d’un frelon .Et pas des moindres , tu peux me croire .

Nul ne sait vraiment ce qui se passa dans le nid cette semaine - là .Certain parle de venin coulant dans ses veines à la manière de certain chaman des forêts . D’ autres des histoires encore plus farfelues .

Ce qui est sûr c’est que " splotch " a une chance incroyable pour avoir survécu à toutes ses épreuves .
Toujours est –il que la ruche le reconnait comme un des siens  . Et que la reine a fait de lui son cavalier .

Depuis lors , il a plus ou moins la main mise sur les frelons des  cavernes . Et d’autres " volontaires " furent trouvés , pour former les rabatteurs de squigs .

Ils sont parfait pour aller déloger les squigs récalcitrants qui se logent dans  les failles les plus inaccessibles . Ils sont des plus utiles au développement  du cheptel de la squigouferme .
__________________________________________________________________________________________________________________

 
       m cc ct f e pv i a cd
gobz  4  2   3 3 3 1  2 1 6
frelon 7  3   0 3 3 1  4 1 2

Type de troupe
: cavalerie
Règles spéciales : animosité , cavalerie légère , peur des elfes , guide des forêts , guide des obstacles , attaques empoisonnées ( frelons ) , vol saccadé .

Vol saccadé : Les frelons des cavernes sont des animaux grossiers , aux corps démesurés , avec des ailes trop petites pour pouvoir les porter .
Leurs déplacements tient plus du petit bond , que du réel vol .
Ils ont besoins d’être au plus près d’un élément solide , pour que les battements rapides de leurs petites ailes puissent leurs apporter un minimum de sustentation .
Cet inconvénient est aussi leur qualité , car cela leur permet de se déplacer  horizontalement et verticalement  aux dessus de n’importe quel élément solide  . Et ce dans un vrombissement  assourdissant . ( les frelons  ne pourront cependant jamais passer aux  dessus des éléments aqueux , et des unités adverses . )
Les frelonniers suivent par conséquent les règles agile et assaut grimpant .



            M Cc Ct F E Pv I A cd
Splotch 4  4   3 4 4  2  3 3 7
kipik     7  3   0 4 4  3  4 3 7


Type de troupe
: bête monstrueuse .
Règles spéciales : guide des forêts , guide des obstacles , vol saccadé , peur , coriace , attaques empoisonnées ( kipik ) .
Equipement : splotch possède la masse du frelonnier , et l’armure de l’essaim .

Masse du frelonnier
: cette masse est taillée dans un des tibias d’une ancienne reine de la ruche . Et  fus recouverte d’une enveloppe de métal , et de pointes par moufette le chaman . Elle est d’une légèreté étonnante , et ça taille surdimensionné donne à son porteur  +1 en force .
Armure de l’essaim : taillé dans le cuir d’une reine des frelons , elle apporte bien plus qu’une simple résistance à celui qui la revêt . l’odeur qui s’en dégage fait que les autres membres de l’essaim revoient  en son porteur ,  leurs  reine légitime .( en terme de jeu , elle compte comme l’armure du bienheureux ) .



Cordialement @+

_________________
Towa j'tôré ! p'tet pô tout seul , p'tet pô du premier coup , p'tet pô du deuxième ...... mé j'tôré !
avatar
betazir
Géant
Géant

Nombre de messages : 870
Age : 38
Date d'inscription : 15/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Argoran le Dim 25 Aoû 2013, 19:44

Waaagh !

Allez j'ouvre la voie , si ça convient pas Argoran que tu voyais ça différemment dit meu leu  
C'est tout à fait ça !!  

Remarque :
Vous pouvez prendre pour exemple ce qu'a fait Betazir pour la forme, ou quelque chose s'en approchant... : fluff + caractéristiques s'il s'agit d'une unité originale non tirée du LA et tout autre élément vous semblant indispensable...

Remarque 2 :
!! Ne laissez aucun commentaire pour l'instant !!
On verra ensuite pour commenter et élire le fluff/unité la plus sympa de la session 1...

@+

_________________
Zète un dmi 'chef gobz et zavé b'soin d'brut orcs, v'nez voir ici : Forum des Gueulards
avatar
Argoran
Saigneur gobz
Saigneur gobz

Masculin Nombre de messages : 1786
Age : 41
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Argoran le Lun 02 Sep 2013, 21:24

Waaagh ! les snots !
Bon alors, tout le monde a pris du retard à ce que je vois
On peut toujours décaler de 15 jours, ça ne pose pas de souci, il y en a qui ne semble pas encore être revenu de vacances les chanceux !!
 
Comme Betazir, le bout de fluff
 
Skarsnik et ses gobelins de la Lune Crochue ont étendu leur influence sur une grande partie de Karak aux Huit Pics. Cette influence s’étend même bien au-delà puisqu’il a pu lancer des incursions jusque dans la lointaine forteresse naine de Barak Varr, et piéger certains de ses rivaux dans le Col du Chien Fou.
Depuis que les Nains ont entrepris de recoloniser Karak aux Huit Pics, Skarsnik a décrété l'état de siège. Si le Roi nain Belegar revendique la forteresse de ses ancêtres, la situation des nains est telle qu'ils doivent défendre les quelques niveaux fortifiés qu'ils ont pu reprendre… Lorsque les Nains essaient de quitter ou d'entrer dans Karak aux Huit Pics, Skarsnik lance la traque et utilise tous les moyens à sa disposition. Même des orques… Les orques étant récalcitrants à l'idée de recevoir leurs ordres d'un gobelin de la nuit, Skarsnik doit régulièrement leur rappeler qui commande avec l’aide de Gobbla.

Raz’Snot l’Terribl’ et ses Kapuchons Gris faisaient partie des forces peaux-vertes en surface chargés de repousser les assauts des nains de Belegar… Sous le commandement d’un chef orque à la botte du Seigneur des Huit Pics, les Kapuchons Gris avaient tendance à servir de souffre-douleurs entre deux batailles…


**************


Année 2523 du calendrier impérial, en ce mois de Pflugzeit, quelque part sur Karagril, l’une des huit montagnes qui entouraient les Huit Pics depuis des millénaires. La poussière des combats retombait suite à une violente escarmouche avec ces maudits nabots.
Si les nabots s’étaient retirés après la mort du chef orque qui commandait les peaux-vertes, la victoire n’en était pas vraiment une. Les pertes avaient été conséquentes ! Raz’Snot regardait autour de lui, les nabots avaient fait un massacre. La plupart des orques étaient morts, les autres fuyaient. Seuls restaient ses fidèles Kapuchons Gris qui avaient opéré un "repli stratégik" au début des combats. Quelques trolls, certains gravement blessés, vagabondaient à la recherche d’une grotte pour finir tranquillement leur repas composait essentiellement de peaux-vertes morts et de quelques nains dont les corps n’avaient pu être emmenés pour être dignement enterrés…

"Chef, chef… J’kroi ky’a plu k’nou !!"

Skrappa Klac’ Rotul’, chef des Kapuchons Gris était chargé de distribuer les ordres de Raz’Snot. Il devait avoir était engendré avec un snot car c’était le plus petit gobelin que Raz’Snot ait pu voir. Son surnom lui venait du fait que lorsqu’il combattait des "Zumains" ou des grandes créatures, il tapait rarement au-dessus des genoux.

"Ouais, jé bien l’impréssion k’lé nabo y nou zon oublié ! Si tou l’mond’ kroi kon é mor, fô en profité. Cé l’momen pour sémanssipé."

"Sémanssikoi chef ?"

"Ne plu zobéir au zordr’ dé zork et d’se môdi Skarsnik bougr’ de fiente de snot ! Va m’cherché Nixxle, l’Tap’ tambour pour kil rameute les autr’ Kapuchons Gris vers not’ pozition. Dit ossi au gâ d’prendr’ dé blessé pour atiré lé trolls, sa poura aidé… Jé un plan ! Faudra just’ r’peindre lé bouklié en rouge…"


**************


Raz’Snot savait bien que tout n’allait pas droit dans la forteresse du Seigneur des Huit Pics. Des orques et des tribus gobelines se révoltaient régulièrement. Certains ouvertement, d’autres sournoisement… Raz’Snot ne pouvait pas encore s’opposer ouvertement, ses Kapuchons Gris n’étant pas encore assez puissants. Il fallait donc agir de manière sournoise.

Le chef de guerre gobelin avait entendu parler d’un certain Pik le Môvé et de sa tribu des Lunes Sanglantes. Pik était le "kouzin" d’un certain Vil le Môvé, tous deux issus de la même champignonnière. Ce Vil était presque une légende. Il s'était émancipé du seigneur de Karak aux Huit Pics et les rumeurs disaient même qu'il avait pris la mer avec ses gobz ou qu’il s’était installé en Bretonnie. Personne ne savait vraiment… Les Lunes Sanglantes avaient récemment remporté plusieurs victoires contre les "Zom-rats" et leur conflit avec Skarsnik ne passait pas inaperçu. Raz’Snot voulait miser sur le bon squig… Dans les guerres entre tribus de gobelins, on pouvait rapidement devenir chef quand on avait de l’ambition…

Les Kapuchons Gris avaient joué à cache-cache dans les halls de la Cité des Piliers pendant presque 4 jours avant de rejoindre le repère des Lunes Sanglantes. Il fallait que Skarsnik soit au courant de sa trahison le plus tard possible pour éviter de trop rapides représailles…
Le voyage jusqu’au repère de Pik le Môvé n’avait pas été sans embûches. Raz’Snot avait eu une idée lumineuse en emmenant ces trolls, ce qui leur avait permis de vaincre plusieurs patrouilles de gobelins. Mais il ne lui en restait plus que trois à son arrivée au campement des Lunes Sanglantes.


**************


Un grand chaman du nom de Wimpa, entouré d’une centaine de gobelins de la nuit, vint entamer les tractations. Raz’Snot n’aimait pas les chamans. Trop imprévisible, trop proche des dieux jumeaux Gork et Mork… On ne pouvait pas systématiquement leur taper dessus quand ça n’allait pas ou qu’il fallait se défouler. Wimpa l’avait longuement interrogé sur ses motivations, les circonstances de sa venue, ses relations avec Skarsnik, etc. Ces tractations avaient avancé plus vite lorsque Raz’Snot promit d’offrir à Pik les trois derniers trolls qu’il avait emmené.

D’abord mis l’écart, le conseil des chamans de la tribu, après avoir consulté les augures et sacrifié plusieurs orques à Gork et Mork, avaient autorisé aux Kapuchons Gris de rejoindre les rangs. Wimpa conseilla néanmoins à Pik de se méfier des Kapuchons Gris. Une tribu menée par un chef monté sur un bouclier de nabot n’était pas nécessairement une bonne chose.
Pik était un gobelin qui savait écouter les conseils. Il adjoignit aux Kapuchons Gris Snagrot Tranch’nabo, un chef gobelin qui s’y connaissait en préparations aux champignons. Il allait tellement les rendre accro à ses mixtures qu’ils ne penseraient jamais à se rebeller…


**************


Cette unification se fêta pendant trois jours de débauche à la bière aux champignons et aux nabots rôtis. Au troisième jour, devant toute la tribu, Raz’Snot vint déposer son bouclier aux pieds de Pik le Môvé en signe de soumission et "d’alliance". Buzm l’Port’ icône décrocha la bannière qui alla orner la salle des trophées avec les bannières des autres clans ralliés. Pik le Môvé lui confia un nouvel étendard, une lune de métal peinte en rouge, symbole des Lunes Sanglantes et nouveau symbole du clan rallié...

Raz’Snot courba l’échine… en attendant…
 
_______________________________________________________________________________________________________
 
Raz’Snot l’teribl’, chef de guerre gobz de la nuit sur bouklié dé nabo
110 pts
 
Type de troupe : Infanterie
Règles spéciales : Peur des elfes, Haine (Nains)
Equipement : Bouklié dé nabo, armure légère, lame de morsure, bouclier
 
Bouklié dé nabo :
Raz’Snot est monté sur un bouclier nain porté par des snotlings. Le bouclier avait appartenu à un ancien seigneur nain. Raz’Snot l’a ramassé sous le corps d’un chef de guerre gobelin de la nuit et a adopté les snotlings qui le portent désormais. Des chamans ont réussi à activer les runes naines ancestrales pour qu’elles protègent son propriétaire.
Le bouclier porte 2 runes de fer et une rune de pierre (sauvegarde invulnérable 5+ et sauvegarde d’armure +1).
 
 
Snagrot Tranch’nabo, Grand chef gobz de la nuit avec arme lourde + armure légère
60 pts
 
Type de troupe : Infanterie
Règles spéciales : Peur des elfes, Haine (Nains), Bouffeur d'champignons
Equipement : Arme lourde, armure légère, marmite à champignons
 
Bouffeurs d’champignons :
Snagrot se promène toujours avec une marmite remplie de champignons. Bien que la taille de la marmite ne semble pouvoir contenir suffisamment de place pour gaver toute l’unité, par on ne sait quel procédé, la marmite n’est jamais à cours de champignons…
Si l’unité ne tombe pas sous le coup de l’animosité, Snagrot distribue des champignons à toute son unité, lancer 1d6 pour en connaître les effets (les effets durent le tour de jeu du joueur).
 
1- Beurk !! Aaaargh !
Les champignons sont incomestibles et hallucinogènes. Les gobz deviennent fous et se jettent les uns sur les autres. L’unité encaisse 1d6 touches de F3 (sans sauvegarde d’armure), puis peut agir normalement.
 
2-3 Huuum ! Cé pô môvé mé sa fé koi sinon ?!
Les gobz se sont tous régalés, mais il ne se passe absolument rien. L’unité peut agir normalement.
 
4-5 Chef, j’me sen pluss for !
Non seulement les gobz se sont régalés, mais en plus ils gagnent en force, en vitesse ou en précision. Tous les gobz gagnent, lancer 1d3 :
*1- Force +1
*2- Initiative +1
*3- Capacité de combat +1
 
6- Chopé-lé !!
Cé bon chef ! Mé jé kom dé pazm… euh dé mpazm… lé muskl’ ki bouge tou seul koi… Chargez !!!! L’unité devient sujette à la règle Frénésie.
 
 
Lé Kapuchon Gris de Grumbak, 40 gobelins de la nuit avec EMC 
Chef : Skrappa Klac’ Rotul’, chef des Kapuchon gris
Etendard : Buzm l’port’ icône
Musicien : Nixxle, l’Tap’ tambour
275 pts
 
Type de troupe : Infanterie
Règles spéciales : Animosité, Peur des elfes, Haine (Nains), rétiaires, fanatiques (x3)
Equipement : Lance, bouclier
 

 

 

 
Raz’Snot l’teribl’, chef de guerre des Kapuchons Gris
 

 

 

 
@+

_________________
Zète un dmi 'chef gobz et zavé b'soin d'brut orcs, v'nez voir ici : Forum des Gueulards
avatar
Argoran
Saigneur gobz
Saigneur gobz

Masculin Nombre de messages : 1786
Age : 41
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Argoran le Ven 13 Sep 2013, 15:59

Waaagh ! Bande de snot !!

Allez les gars, on se remotive !!!
Sinon, on va avoir fini avant que vous ne commenciez

On peut allonger les délais si ça vous arrange, pas de souci  

On attend des concurrents avec Betazir...

_________________
Zète un dmi 'chef gobz et zavé b'soin d'brut orcs, v'nez voir ici : Forum des Gueulards
avatar
Argoran
Saigneur gobz
Saigneur gobz

Masculin Nombre de messages : 1786
Age : 41
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  betazir le Ven 13 Sep 2013, 17:28

waaagh
On attend des concurrents avec Betazir.
Ben non en fait , là j'suis sur le pÔdioum çà me va très bien   .
Allez les perfides magnez vous le ...

Cordialement @+

_________________
Towa j'tôré ! p'tet pô tout seul , p'tet pô du premier coup , p'tet pô du deuxième ...... mé j'tôré !
avatar
betazir
Géant
Géant

Nombre de messages : 870
Age : 38
Date d'inscription : 15/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Martog dit "Le Marteau" le Sam 14 Sep 2013, 12:32

Vi vi !  

On fait ce qu'on peut mais c'est pas facile... 

Et puis vous avez mis la barre carrément haut quand même !

On a pas oublié... on se dépêche...

Martog
PS: Betazir, c'est quoi toutes ces nouvelles emotes dont tu cribles tes posts ? Elles sont superbes !
avatar
Martog dit "Le Marteau"
Grand Roi sous la Montagne.
Grand Roi sous la Montagne.

Nombre de messages : 362
Age : 44
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  betazir le Sam 14 Sep 2013, 14:27

Waaagh
c'est quoi toutes ces nouvelles emotes dont tu cribles tes posts ? Elles sont superbes
OOOhhh tu as remarqué   , cé parceu queu j'suis trop trop fôrt , un vrai pirate .
Jé été piké ça sur un ôte site   .

Et  bien que j'aime me démarquer , je peu monnayer une dotation à notre communauté

j'ai ceux là :



Si ça suffit pour qu'un membre de la caste dirigeante les mette avec le reste de la collection de gobzIcône ?


Cordialement @+

_________________
Towa j'tôré ! p'tet pô tout seul , p'tet pô du premier coup , p'tet pô du deuxième ...... mé j'tôré !
avatar
betazir
Géant
Géant

Nombre de messages : 870
Age : 38
Date d'inscription : 15/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Martog dit "Le Marteau" le Sam 14 Sep 2013, 19:17

Ayé, cé fé ! Merci Betazir !  

Ohé les copains !
Si vous en trouvez d'autres, des gobz perdus sur la toile qui voudraient venir dans la caverne, amenez les nous, ils rejoindront notre pitite communauté d'emotes gobelines !
  
avatar
Martog dit "Le Marteau"
Grand Roi sous la Montagne.
Grand Roi sous la Montagne.

Nombre de messages : 362
Age : 44
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Gobmarley le Dim 15 Sep 2013, 18:02

Waaagh!!!

Allez j'me bouge lé fesses!

C'ki s'gob sur l'mur?
Ch'ai pa, sûrement un avorton qui s'kroyé l'plus balèse.
Ouai y en a plein des avortons dans l'style! et pi r'gardé de se côté y a des gobs avec des ailes qui s'battent contre des squigs volant!
La petite troupe de gobelins s'enfonça un peu plus dans l'immensité de la grotte. Éclairée par les torches des visiteurs, la caverne laissait apparaître des fresques relatant des faits oubliés de presque tous. Presque tous!
Bande d’ignare! Vous n'savez jamais rien! C'est la grande histoire de Gobton l'philosoph' , l'avait un pète au cask, il raconté partout que quand on se fait taper trop fort et qu'on bouge plus c'est parce qu'on part ailleurs. Du coup il s'est fait chasser d'sa tribu. Il est venu habité ici, pi il a dessiné l'endroit où qu'on va quand on se fait taper trop fort et qu'on bouge plus. Là bas il se passe plein de trucs, on se fait la guerre tout le temps pour devenir l'chef de cet endroit, mais y a que deux klan, les Zangegobs et Gobdémons...

La voix résonnante du vieux chamane attira l'attention de ses neufs jeunes apprentis gobelins. Comme tous les jours, Gobmarley tentait de transmettre son savoir aux futurs chamane de la tribu, ce qui n'est pas chose aisé. En réalité il ne savait pas grand chose de se Gobton l'philosoph', mais pour une fois qu'il tenait l'attention de son auditoire, il pouvait bien inventer un peu.

D'après Gobton, "La zone verte" est un immense champ de batailles qui sépare deux royaumes, "L'paradis" où les bons gobelins vont quand ils font de bonnes actions et "Len fer" quand ils en font de mauvaises (reste à définir le concept de bien et de mal chez les gobelins). Chaque camp est dirigé par un chef, qu'ils appellent Grand Dieu de la Waaagh!!! rassemblant à tous les instants toujours plus de gobelins morts dans la "Vrai vie". ( C'est à ce partir de ce moment que Gobton fût traité de fou puisque les seuls vrais divinités des peaux vertes sont bien sûr Gork et Mork) D'un côté nous avons donc les "Zangegobs" , emplis de bonnes volontés, rayonnant de lumières, aussi fières et hautins que des elfes. Et de l'autre, tout ce qui se fait de plus féroce et sournois chez les gobelins. Chez eux, seul la violence et la sournoiserie y règnent, en bref de bons gobelins dans la "Vrai vie".

Vous capté s'ke j' vous raconte bande 'avortons? J' expliquais un peu le décore avant de vous décrire les images sur les murs. Alors pour kommencer, ici on peut voir l'grand chef Aenargob et sa garde d'Angegobs d’Élite. Les Zangegobs y zont des tigres pour tirer les chariots d'guerre, ils zont aussi plein d'pouvoirs magiks qui envoient des grands traits bleus verdâtres.
C'dessin met en scène des gobs enchaînés et immobilisés dans une demeure souterraine qui tournent le dos à l'entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d'objets au loin derrière eux. Il montre en image la kapacité des gobs à accéder à la konnaissance de la réalité, ainsi que la non moins difficile trans'mission de cette konnaissance.  Ou un truk komme ça...


Après une longue et barbante description de l'ensemble de la grotte, il finit par parler de son préféré qu'il appelait Grot'elscrim. Pour lui, il devait être le grand chef de la garde d'élite des Gobsdémons, némésis d'Aenargob. Il avait fière allure sur son Bat'squig géant suivit de son escadron. Fondant sur les archers en toge bleu, ou bien encore en combat dans les cieux contre la garde d'Angegobs, Grot'elscrim devait être impitoyable. Pour ses nombreux exploits, lors d'une grand cérémonie, le Grand Dieu d'la Waaagh!!! des Gobdémons lui avait donné une panoplie d'objet magique, ou non, pour qu'il ait l'air plus impressionnant. Une de ses batailles fût remportée grâce à ses gardes qui s'emparèrent des machines de guerres ennemis en tout début de bataille... C'était un grand stratège finit par dire le vieux chamane.

Mais il a existé ou pas?
Mais non, c'est c'ke Gobton l'philosoph' raconte. Mais c'est pas vrai.
Ba pourkoi il dit ça alors ce Gobton l'avorton?!
Parce qu'il est fou je vous l'ai dit au début de l'histoire! Vous ne comprendrez jamais rien, c'est vous les zavortons! Bon demain on ira voir la hutte de Janjak Rouss'gob, dont Henri Bersgob disait "Rouss'gob est par excellence l'gob que l'on diskute sans le konnaître". J'crois que lui aussi a parlé un peu des Grand Dieu d'la Waaagh!!!, j' suppose qu'il a du dire un ou deux truk sur Grot'elscrim...



Grot'el'scrim et ses Bat'gobs

-Grot'elscrim (seigneur gobelin de la nuit) ( 198pts)
Bat'squig Géant, casque à corne (c'est plus classe qu'un capuchon), Armure lourde d'la Waaagh!!! dé Gobdémons (armure du destin), grand pavois (bouclier), Kikoup Vit' (épée de vive mort), Champott' fortifiant (potion de force), Pierre d'Len'fer (gemme de dracocide).

-10 chevaucheurs de Bat'squig ( 120 pts)

règle spéciale:
Vole aléatoire: tout comme les squigs, les bat'squig se déplacent de manière aléatoire, mais leurs ailes permettent de maîtriser un peu mieux la distance parcourut. Pour se faire, lancez 4d6 au lieu de 3 pour le mouvement aléatoire, et ne gardez que les 3 meilleurs.




Mes 5 autres squigs sont en route, j'ai pu avoir gain de cause avec GW! houhou!
avatar
Gobmarley
Bidouilleur gobelin
Bidouilleur gobelin

Nombre de messages : 409
Age : 32
Date d'inscription : 21/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les Moustiks de Ruf Nak

Message  Martog dit "Le Marteau" le Mer 16 Oct 2013, 13:21

Allez, je poste moi aussi (avec beaucoup de retard... ).

D'abord le récit fluff:

Le Grand Chef Orque arracha une énorme bouchée du saucisson à l’ail et l’englouti.
Alors qu’il était occupé à s’extirper les morceaux de viande coincés entre ses dents, il en profita pour observer l'agitation des Gobz autour de lui.
Les archers Gobelins de la nuit s’affairaient sans cesse dans la yourte seigneuriale.
S'activant près de la table, une bonne moitié se hâtait d’en retirer les plats vides, et pour l’autre moitié, d'y apporter de nouvelles victuailles et d'essayer de leur trouver une place. Les Gobz paraissaient tellement concentrés par leur besogne qu’ils ne semblaient même pas prêter attention à sa présence.
Prendre le contrôle de cette tribu avait été aussi facile que frustrant...
Il n’avait pas eu à provoquer en défi le Seigneur Gobelin de la nuit qui la commandait.
Un dénommé Ruf Nak que ses gobz surnommait « le merdeux ».
Ce poltron s’était évaporé à peine avait il apprit qu’un gros balaise d’Orque avait été trouvé.
Alors maintenant, sa yourte et sa tribu étaient à lui.
Le Grand Chef Orque loua Gork et Mork pour sa bonne fortune !
Quelle chance d’être tombé sur cette bande de gringalets à capuches au beau milieu de ce marais brumeux.
Cela faisait huit jours que lui et sa poignée d’Orques survivants n’arrivaient pas à retrouver leur chemin dans cette immensité spongieuse et fétide.

Quelle expérience affreuse.
Huit longues journées et huit longues nuits passées à patauger dans la fange.
Dans la brume épaisse, on distinguait mal l’Orque de devant. Il fallait sans cesse se frayer un passage dans les roseaux.
Dévorés par des nuées de moustiques voraces, saignés par des sangsues assoiffées, il avait fallu dormir accroupi dans l’eau froide.
Seuls les plus forts peuvent survivre à ça, et ses Orques, ils étaient tous morts à présents. Tombés dans des trous d’eau et noyés, engloutis par la brume et disparus, emportés et dévorés par une monstruosité nageant sous les eaux sombres.
Au final, lui seul s’en était tiré. Il était temps, depuis deux jours il était tout seul et n’avait plus rien à manger.

Un Gob passant sous son nez le tira de ses pensées. Il avait retiré sa capuche et de grosses gouttes de sueurs perlaient de son petit front vert clair.
Il portait un lourd plat fumant rempli de haricots. « Pôse sa par ici » lui aboya l'Orque en lui désignant un endroit. A peine le Gob s’était il exécuté que le Grand Orque lui retourna une magistrale baffe derrière la nuque qui l’envoya valdinguer au sol, inanimé.
Les Gobelins de la nuit poussèrent des cris affolés et accélérèrent leur manège.
De toute façon, il n’y avait plus de place libre sur l’immense table dressée devant l’Orque. C’est bien simple, ce qui y était entreposé aurait permis à une horde entière de manger pendant plusieurs jours.
« Pâ à dire… » pensa le Chef Orque, « cé trô bien na komandé lé Gobz, gé rien na fer, fon rien ka ma’porté d’la bouff’ d’pui s’matin ».
Il retira un autre morceau de viande agaçant d’entre ses dents et le contempla. Il était embroché sur une griffe au bout d’un index repoussant de crasse.

L’Orque, mangeait depuis des heures. De la viande… énormément…des champignons et des fayots…par gamelles entières…

Il sentait que son ventre était distendu et ballonné. Il sentait qu’il fallait faire de la place, s’il voulait venir à bout de toutes les bonnes choses qui étaient encore devant lui.
Il s’empara des deux mains d’un poulet rôti. Il l’englouti sans même chercher à le mâcher puis se releva d’un bond. Aussitôt tous les Gobelins de la Nuit se figèrent.


Le Grand Chef s’étira et rota paresseusement, envoyant voltiger dans les airs des morceaux qui frappèrent des Gobz dégoutés.
Il retira la boucle de sa ceinture et dégrafa son pantalon.

Une petite voix fluette et nasillarde se fit entendre près de lui.
« Vous allez pas faire ça ici Boss, dans la yourte de Boss cé krado ! ».
Ils étaient tous à le regarder avec de grands yeux ronds.
« Pa fô, maint’nan K’jui l’Boss, fo k’jme kon’dui zen Boss ! » pensa le Grand Chef.
Ça ne lui disait rien de montrer son anatomie à tous ces Gobz, on a beau être Orque, on n’en a pas moins sa pudeur.
Pour la forme, il envoya une baffe aux plus proches et beugla aux autres de lui dire où était l’endroit.

Un petit groupe de gobz à capuche l’accompagna dehors et lui désigna la direction.
« Pouvé pâ vou trompé Grand Chef ! Pour Le Boss, cé la p’tite Kabane ! »
Effectivement, un peu plus loin, isolée du campement, il trouva une large fosse pleine de la matière liquide, sombre et pestilentielle. En son milieu, au bout d’un ponton, trônait une petite cabane en bois sur pilotis. Empruntant le ponton, l'Orque se dirigea vers la porte.
D’abord circonspect sur la qualité de construction d’une pareille installation, il constata rassuré que le ponton était très solide et qu’il ne vacilla pas malgré son poids.
La flaque était très haute et sa surface jonchée de détritus. La masse nauséabonde s’arrêtait un peu en dessous des planches. Tout en avançant, le Chef Orque se demanda qu’elle pouvait en être la hauteur.

Parvenu à la porte, il ouvrit le petit cabanon. Il constata qu’il avait un plancher qui se prolongeait en une sorte de siège. Au milieu, il y avait un large trou donnant sur la fosse.
Sur l'une des parois du cabanon, accroché à un clou, il y avait des peaux de lapins blancs...


Ruf Nak, était complètement indécelable.
Il attendait cet instant depuis des heures, immergé, une énorme touffe d’herbes posée sur la tête.
Son gros nez était plongé dans le liquide, seuls ses yeux étaient visibles. Il mordait l’extrémité d’un tube de roseau courbe dont l’autre bout était dissimulé dans le paquet d’herbes.
Il était totalement nu, lance en mains.
Ses fourbes de Gobz avaient respecté ses consignes à la lettre, trop contents de jouer cette blague cruelle une fois encore.
Ondulant lentement, Ruf Nak s’approcha silencieusement vers la cabane au centre de la fosse, prenant bien soin de ne pas provoquer de bruits de succions.
La pointe d’acier émergea doucement du liquide visqueux, dégoulinante.
Elle pointa vers la planche percée en son milieu...

Un cri déchirant et inhumain traversa la brume.
Un héron effrayé s’envola.


**************
Ruf Nak le merdeux
Grand Chef Gobelin de la Nuit 40 pts

Type de troupe : Infanterie
Règles spéciales : Peur des Elfes, Haine (Nains)
Equipement : Surprize (Arme magique)

Surprize: Arme magique 10 Pts
Arme à deux mains.
Cette lance à la provenance indéterminée a été offerte à Ruf Nak par un puissant Chaman Gobelin. Reconnaissant d'avoir été secouru des terribles marais, il a ensorcelé cette arme avec toute la méchanceté et la fourberie dont les Gobelins sont capables.
Le porteur de cette lance bénéficie de la règle spéciale perforant ainsi que d'un bonus de +1 en Initiative.
**************
Les Moustiks
Archers Gobelins de la Nuit des Marais Embrumés.

20 Archers GdN avec EMC
Type de troupe : Infanterie
Règles spéciales : Animosité, Peur des Elfes, Haine (Nains), Guide des Marais
Equipement : Arc, arme de base, fanatique (x1)

**************




_________________
"Quand on a pas des bras d'Orque, il faut avoir un bon jeu de jambes pour esquiver les taloches et une cervelle pour savoir où et quand elles vont pleuvoir."
avatar
Martog dit "Le Marteau"
Grand Roi sous la Montagne.
Grand Roi sous la Montagne.

Nombre de messages : 362
Age : 44
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours 2013 - "On'a trouvé s'kon fesé !"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum