[RES] Lé géni de trogrossdoz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RES] Lé géni de trogrossdoz

Message  Arnyl le Lun 18 Sep 2006, 22:30


Mon prince,


Voici un rapport que vous avez bien failli ne jamais avoir, mais je remercie Myrmidia qu’en ce jour nous vous le tenez entre vos mains, témoignage que j’ai pu survivre.

Comme vous l’avez souhaité, nous avons mené une expédition dans les montagnes du bord du monde afin de vous renseigner sur les peuples présents et les avantages qu’ils pourraient vous procurer.
Nous avons donc remonté au hasard un des cours d’eau, avec tout une caravane et le régiment de piquier que vous nous avez gracieusement confié pour nous protéger, et ce durant cinq a six jours. Alors que tout se passait bien, Thomas a aperçut deux formes étranges foncer sur nous dans le ciel, l’instant d’après il finissait écraser par un gobelin voler alors que le second tua un des piquiers, plusieurs salves ont ensuite eu lieu avant que nous nous organisions, une véritable pluie de gobelin détruisant caravane, tuant chevaux et soldats. Puis cela cessa et nous en profitâmes pour tuer les gobelins ailés. Hélas cela fut de courte durée, une horde de gobelins sur loups et chars nous est tombée dessus, vos piquiers combattirent vaillamment mais ils étaient dix fois trop nombreux, et la pluie de gobelins volant avait recommencée !
Lorsque je me suis réveillé après avoir été assommé, j’étais enfermé dans une cage de métal rouillé très petite, prévue a la base pour une étrange animal appelé « squig », nous étions apparemment une dizaine de survivant, dont Kurt, le capitaine de vos soldats. Non loin de moi, ce que j’ai pu identifier comme deux chefs de tribus différentes discutaient argent pour le paiement d’étranges catapultes et d’équipement composé de casque pointu et de paires d’ailes. Le chef de la tribu nomade ( ils étaient tous sur des loups ) s’en tira pour payer un bon butin, et nous étions inclus dedans. Et c’est alors que la tribu ( « Des génies de trop grosse dose » ?!?), nous emmena comme du vulgaire bétail.
Durant le voyage, j’ai pu converser avec un gobelin bien étrange ( le chef de leur tribu ), qui parlait relativement bien notre langue, et qui n’es pas avare de parole sur les sujets qui l’intéresse, hors je m’y connais assez en plantes exotiques. Durant le voyage j’ai appris qu’il était une sorte d’alchimiste, que sa tribu élève divers animaux et construit des machines qu’ils revendent. Mais aussi que cette tribu est apparemment issue d’une plus grand d’orques et de gobelins mélangés, dont le chef est mort de ce que nous appelons une overdose de substances toxique ( ce qui expliquerait le terme « trop grosse dose « a mon avis ). Ensuite, Ben-Ben ( le chef ) m’a promis que je mourrais en dernier parce qu’il m’aimait bien. Enfin il m’a fait fumer ce qu’il fumait avant, j’ai accepté et l’ai terminé de peur qu’il le prenne mal, je n’ai jamais rien goûter d’aussi fort, je suis resté dans un état léthargique toute la journée et la suivante.
L’arrivé a leur camp a été très impressionnante, a flanc de montagne, ils l’ont construit tout en hauteur, prenant appui sur divers irrégularité de la falaise et sur des arbres extrêmement étrange, le tout relier par des cordes, passerelles ou machine étrange.
« J’laiss des cord’ parsk les ga y zaiment bien, lé plu for a ça c’est Tarzgob et Squita, son squig, mé il cri tou le tan kan y le fé ». M’a précisé Ben-Ben.
La plupart de la tribu habite a l’exterieur, seul les gobelins de la nuit habitent a l’intérieur, mais la fabrication de machines et les enclos a squigs se font dans leur réseau de caverne.

Les deux jours suivants, nous n’avons pas vu leur chef, malgré que je m’égosillais afin de lui faire passer le message comme quoi nous venions dans des buts commerciaux. Ces jours là sont passé assez vite car la nourriture qu’ils nous donnaient était invariablement accompagné d’étrange effets sur nos personnes ( hallucination etc… ).
Les trois jours suivant furent par contre une véritable hécatombe pour nous, car nous avons servit de cobaye :
- Ils ont enduit Jerry d’un produit censé faire fuir les squigs et l’on jeté dans leur enclos, leur produit ne marchait en fait pas…
- Armant a servit comme projectile pour une étrange catapulte
- Morin a été affublé de bottes en pierres assez lourde pour marcher au fond d’un lac… il est mort noyé
- Trevis a été vendu a des skavens
- Mike a été choisi pour tester une armure fabriquée par un shaman sensé arrêter les tir de baliste…
- Enfin, Lionel et Igor ont servit d’armes pour une joute entre deux Trolls…

Le jour suivant, c’est Ben-Ben qui est venu, il ne restait que Kurt et moi, j’ai pu enfin lui faire passer le message comme quoi nous étions des commerçants alors qu’ils emmenaient Kurt. Il paru intéressé mais il était plus pressé de tester sa nouvelle invention. Résultat, chute de 70 mètres pour notre sergent, affublé d’une paire d’ailes sensé voler d’elle même.
Désespéré, j’ai passé quatre jour seul ou peut être plus, testant de nombreuses drogues a eux pour oublier, très heureux de me voir si intéressé ils m’en ont donné de toute sorte, des alcools, enfin des substances a boire…
Ben-Ben est venu une ou deux fois durant ces jours là, mais je n’étais pas vraiment en pleine possession de mes moyens comme vous pouvez le penser, et nous avons discuter de chose et d’autre au sujet de sa tribu.
Le dernier jour, Ben-Ben vint et ils me sortirent de la cage, je ne résistait pas, bien trop drogué pour cela. Ben-Ben m’a fait par de sa nouvelle invention, que j’ai trouvé fantastique sur le coup, et j’étais même heureux d’avoir été choisi pour la tester ( c’est dire si j’étais entamé… ). L’invention : un sac fait dans une matière sensé résister au sucs digestifs des trolls durant plusieurs jours, afin de leur faire gober pour le transport.
C’est une fois dans l’estomac du troll ( enfin j’y étais déjà depuis quelques minutes avant de réaliser ) que je me suis repris. Bien heureux de voir que cette invention marchait elle ! Après avoir gigoté dans tout sens et donné des coups de pieds, le troll m’a expulsé de son estomac, directement dans de l’eau. Il me fallut plusieurs dizaines de minutes pour sortir du sac, l’air commencé a me manquer, mais c’était le temps qu’il fallait pour que les effets des drogues s’estompent et que je puisse arriver a coordonner mes mouvements.

Enfin, j’ai été recueilli par une caravane commerçante naine qui venait jusque dans notre très chère Tilée et me voilà. Donc ma réponse finale : il y a apparemment plusieurs tribus commerçantes gobelines destinées au commerce dans la région, je pense qu’il est possible de trouver nombre de choses intéressantes a acheter, ou de personnes a louer. Mais si vous pensez m’y faire retourner, prenez cette lettre comme une démission.

Respectueusement, Marius Partemanque
avatar
Arnyl
Gobelin
Gobelin

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 32
Date d'inscription : 28/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum